Qui peut devenir psychothérapeute?

La formation postgrade de psychothérapeute implique d'avoir préalablement obtenu un diplôme (bachelor et master) en psychologie auprès d’une haute école ou université suisse ainsi qu'un cursus suffisant en psychologie clinique et en psychopathologie (nous préconisons 12 ETCS). La base légale de la formation postgrade en psychothérapie repose sur la loi sur les professions de la psychologie (LPsy).

Toute formation en psychologie suivie auprès d’une haute école étrangère doit faire l’objet d’une demande d’attestation d’équivalence auprès de la Commission des professions de la psychologie (PsyCo) sise à Berne.

La candidate ou le candidat doit remplir les critères d'admission de l’institut de formation postgrade dont elle/il souhaite apprendre la méthode. En règle générale, elle/il est invité(e) à suivre une procédure d'admission au cours de laquelle son aptitude entre autres est déterminée et qui débouche sur l’acceptation ou le refus de l’admission par l'institut. Vous trouverez ici la liste des instituts suisses de formation postgrade en psychothérapie qui sont des membres collectifs de l’ASP.

Une fois la formation postgrade achevée avec succès, les diplômés peuvent se prévaloir du titre de «psychothérapeute reconnu(e) au niveau fédéral». Ce titre permet d’exercer en délégation, c’est-à-dire pour le compte d’un médecin, ou en indépendant dans son propre cabinet. L’exercice de la psychothérapie sous sa propre responsabilité professionnelle nécessite toutefois l’obtention d’une autorisation (autorisation / droit de pratiquer) délivrée par le canton dans lequel l’activité est exercée. Tous les psychothérapeutes reconnus au niveau fédéral sont inscrits au registre des professions de la psychologie PsyReg.